Télésoin et parcours audioprothétique - la position de Phonak

octobre 2020



Dans le contexte épidémique actuel, les besoins des audioprothésistes comme ceux des patients ont évolué. Le télésoin, consistant en la pratique de soins à distance pour les professions paramédicales, prend une place de plus en plus importante. La Haute Autorité de Santé s'est exprimée sur les sujets de la téléconsultation et du télésoin dans le cadre de la Covid-19, et met à jour ses textes régulièrement. Faisons le point ensemble sur le cas du télésoin en audioprothèse et sur les outils proposés par Phonak.

 
PH_Pic_use_case_Audeo_P_Remote_Support_01.jpg
 

Le télésoin en audioprothèse

La télésanté a pris une place de plus en plus importante dans le contexte épidémique actuel, et est devenue une alternative majeure dans la prise en charge du patient. Naturellement, les téléconsultations médicales (réalisées par des chirurgiens-dentistes, des médecins et des sages-femmes) et le télésoin sont de plus en plus sollicités et sont encouragés. C’est le professionnel de santé, ou l'audioprothésiste, qui évalue si le soin à distance est adapté à la situation du patient. Le patient doit aussi partager cette décision d'un recours au télésoin. Pour cela, la HAS a défini plusieurs critères d’éligibilité du patient.

Le cadre et les limites du télésoin

Parmi ces critères d’éligibilité figurent la nature du soin. Pour des situations nécessitant un contact direct en présentiel entre le professionnel et le patient, ou nécessitant un équipement spécifique non disponible à proximité du patient (ex : massages, vaccinations, pansements, adaptation ou ajustement d’une orthèse ou d’une prothèse…), le télésoin n'est pas compatible. Il peut aussi exister des exigences spécifiques concernant les locaux, les équipements ou le matériel.

Ces restrictions concernent directement la profession d’audioprothésiste. En effet, les rendez-vous de contrôle d’efficacité prothétique ou de première adaptation nécessitent la présence du patient en cabine pour diverses raisons : environnement sonore maîtrisé, utilisation d’équipements comme une chaîne de mesure, un module REM, un système champs libre etc. Le télésoin n’est pas applicable pour ces type de rendez-vous. Il pourra en revanche être mis en place pour tout autre type de sujet : ajustements de réglages, conseil, adaptation fine etc. Le télésoin est d'ailleurs fortement encouragé par la HAS pour assurer une continuité des soins et pour limiter les risques de propagation de la Covid-19.

Objectifs et enjeux du télésoin - le cas de Phonak Remote Support

Rappelons que le télésoin et la télésanté permettent d’améliorer l’accès aux soins, de favoriser la coordination entre les professionnels de santé et d’intégrer le numérique dans la prise en charge patient de façon qualitative. Dans le contexte de cette crise sanitaire, le télésoin est fortement encouragé par la HAS pour assurer une continuité des soins et pour limiter les risques de propagation du virus. 

Appliquée à l’audioprothèse, la solution de réglage à distance Phonak Remote Support (compatible avec les aides auditives Paradise et Marvel) n’a pas été conçue pour faire de l’appareillage à distance, mais pour améliorer la prise en charge et l’accès aux soins en offrant un service complémentaire aux patients.

Réalisées par des appels vidéos via l'application myPhonak, les sessions de réglage à distance permises par Phonak Remote Support sont conformes aux recommandations de la HAS. En effet, elle préconise une communication vidéo via une connexion Internet, grâce à un smartphone, un ordinateur ou une tablette équipée d'une webcam.

En savoir plus sur Phonak Remote Support

Guide: Télésoin et parcours audioprothétique - la position de Phonak

Octobre 2020