eAudiologie

novembre 2018 - Par Par Barbra Timmer, PhD, MBA, MAudA

Les applications mobiles de santé (mHealth) permettent aux audioprothésistes d’avoir un aperçu sur les expériences vécues par leurs patients.. 

Être centré sur le patient signifie encourager les patients à participer activement dans son parcours de soins et reconnaître que le patient est l'expert de la manière dont sa perte auditive est vécue. Les soins centrés sur le patient s'appuient également sur une responsabilité partagée dans l'établissement d'objectifs et la prise de décision. Ils nécessitent une alliance thérapeutique entre le patient et le professionnel.

Les soins centrés sur le patient prennent en compte l'ensemble de la personne, au-delà des symptômes physiques d'un trouble, et incluent également les facteurs psychologiques, sociaux et environnementaux. Alors comment pouvons-nous, en tant que cliniciens, découvrir ces facteurs externes ? Comment explorez-vous les facteurs psychologiques, sociaux et environnementaux qui jouent un rôle dans la vie de votre patient, et ont une incidence sur les résultats de la réadaptation des patients ?

 
image_7d1c
 

Mesures auto-évaluées 

L'utilisation de questionnaires d'auto-évaluation permet aux audioprothésistes de mieux comprendre l'impact de la perte auditive sur une personne. Cependant, si les questionnaires validés tels que le Hearing Handicap Inventory for the Elderly (HHIE) ou le Speech, Spatial and Qualities of Hearing Scale (SSQ) ont leur mérite, ils peuvent également poser des questions sur des situations qui ont peu de valeur ou de pertinence pour l'individu. D'autres mesures d'auto-évaluation telles que la Satisfaction with Amplification in Daily Life (SADL), l’Abbreviated Profile of Hearing Aid Benefit (APHAB) ou l’International Outcome Inventory – Hearing Aid (IOI-HA) peuvent être utilisées pour mesurer les résultats de l'aide auditive. Cependant, ces échelles demandent généralement aux patients de donner une note généralisée et non spécifique de satisfaction ou de bénéfice, en utilisant leurs souvenirs de leur capacité auditive dans des situations particulières. Les questionnaires ouverts pouvant être personnalisés, tels que le Client Oriented Scale of Improvement (COSI), ont tendance à se concentrer sur l’amélioration de la capacité auditive ou de la compréhension de la parole comme les seuls objectifs des prothèses auditives, lorsque d’autres facteurs, tels que la réduction de l’effort d’écoute, constituent également des objectifs valables pour les résultats d’appareillage.

En d'autres termes, bien que l'utilisation de questionnaires tels que ceux cités et de nombreux autres disponibles en audiologie soit utile pour obtenir une mesure globale des résultats, ils manquent de pertinence dans le monde réel ou de validité écologique.

Bilan écologique momentané 

En reconnaissant les inconvénients des mesures d’auto-évaluation, un petit nombre d’études en audiologie ont utilisé l’évaluation Ecological Momentary Assessment (EMA) comme moyen d’obtenir des expériences vécues par des individus dans leur quotidien. EMA, ou échantillonnage par l'expérience, consiste à demander aux individus de répondre aux questions d'un sondage en temps réel pour récupérer des informations sur leurs expériences réelles vécues. Dans le passé, l’EMA avait recours à des enquêtes sur papier ou à des journaux, mais l’utilisation croissante, et la familiarité des utilisateurs, des smartphones ont entraîné une augmentation de la fiabilité de cette approche. Il existe maintenant une multitude d'applications de santé mobile (mHealth) disponibles qui peuvent être programmées pour permettre aux utilisateurs de répondre aux enquêtes au moyen de déclencheurs temporels ou d'événements. Les écrans tactiles, toujours plus grand sur les smartphones permettent de répondre rapidement aux enquêtes sans créer une charge excessive pour l'individu. 

EMA dans la recherche en audiologie 

L'EMA a été utilisée dans des recherches sur l'audition pour étudier les expériences d'acouphènes, de difficultés auditives et d'utilisation d'appareils auditifs. L’EMA s’est révélée être un outil de recherche robuste et valable pour les adultes malentendants. L'un des avantages de l'utilisation de l'EMA est que les utilisateurs décrivent leur intention d'écoute et leur environnement in situ, leur auto-évaluation de leurs performances auditives au-delà de la compréhension de la parole, ainsi que de facteurs psychologiques tels que l'affect. Par exemple, une étude pilote récente utilisant l'EMA a révélé que les personnes âgées atteintes de surdité légère perçoivent l'avantage d'un bref essai d'aides auditives en termes de compréhension de la parole et d'effort d'écoute réduit, mais aussi de se sentir moins gêné par leur perte auditive et d'obtenir un plaisir d'écoute accru en portant des aides auditives. L'étude a également révélé des résultats individuels intéressants, par exemple un participant a rapporté un bénéfice en termes de compréhension de la parole, mais aussi un changement positif significatif dans la sensation de handicap auditif lors du port de prothèses auditives. Cet avantage important n'a peut-être pas été révélé par les moyens traditionnels d'auto-évaluation ou d'établissement d'objectifs.

L’avenir de l’EMA

Bien que sa valeur en tant qu’outil de recherche soit évidente, l’EMA peut également devenir un puissant outil d’eAudiologie. Les futurs outils EMA pourraient permettre aux professionnels de visualiser à distance les questions de l’étude auprès de leurs patients, ce qui leur permettrait de mieux comprendre leurs performances auditives dans des situations réelles. Il permettra aux patients de participer activement dans leur parcours de soins auditifs tout en fournissant aux professionnels des informations supplémentaires sur la candidature et les résultats des aides auditives. En outre, de tels outils d’eAudiologie permettront aux audioprothésistes de rester en contact avec leurs patients entre les rendez-vous et d’apporter un soutien supplémentaire aux patients pour leur permettre d’autogérer leurs soins auditifs.

 

Guide: eAudiologie #6 – Utiliser l'eAudiologie pour soutenir une pratique centrée sur le patient

novembre 2018- Barbra Timmer

Accéder au webinar en ligne